Loukoums-Mochis à la rose

par Anne  -  30 Octobre 2016, 08:20

Une envie subite de loukoums. Bien qu'on m'ait fait des suggestions de parfums fraise et même menthe, je les ai rapidement écartées pour préférer l'eau de rose.

 

Une rapide consultation des recettes de la toile plus tard, je me suis aperçue que ce que je pensais être un rapide atelier cuisine sympa pouvais se transformer en labeur long et délicat: toutes les recettes "sérieuses"* évoquent une cuisson d'une heure environ sur le gaz, avec une attention constante.

 

J'ai donc pensé à utiliser la méthode dite "au four à micro-onde", déjà si efficacement présente sur ce blog (voir pour l'île flottante et pour la confiture de lait). Un petit tour sur le net de plus, et je tombe sur une recette de Mathilda Motte, experte en mochis. Elle s'est permis cette superbe hybridation de deux pâtisseries proches en texture, orientales toutes deux, certes mais pas le même (Orient): les mochis et les loukoums.

 

Résultat délicieux, pas trop sucré, bien parfumé et vraiment joli.

 

* J'ai trouvé des versions à la gélatine...produit dérivé d'os de porc bouilli, pas très sérieux pour une confiserie qui vient de contrées où le porc est souvent banni de l'alimentation. C'est la fécule de maïs ou de pomme de terre qui produit cette texture si spécifique au loukoums...ok, ok, que je n'ai pas non plus utilisées.

Loukoums-Mochis à la rose

Loukoum-mochi à l'eau de rose

 

100 g de farine de riz gluant

90g de sucre

150g d'eau

10g de jus de betterave (pour le colorant: promis, ça ne se sent pas du tout)

2 cuillères à soupe d'eau de rose

de la fécule de pomme de terre ou de maÏs

du sucre glace

 

Le procédé est exactement le même que pour les daïfuku-mochis.

 

Placer la farine de riz et le sucre dans une cocotte en verre. Ajouter l'eau, le jus de betterave et l'eau de roseen mélangeant bien de façon à éviter les grumeaux. Couvrir.

 

Faire cuire 2 minutes au micro-onde (position moyenne). Contrôler la cuisson: on doit obtenir un mélange gluant, assez compact (la référence constamment évoquée est la consistance "du lobe de l'oreille"...et c'est tout à fait ça!). S'il reste du liquide, remettre 1 minute au micro-onde.

 

Sur un plan de travail, répartir de la fécule. Renverser la pâte de riz bien chaude sur la fécule et la saupoudrer de fécule en la lissant de la main.

 

Déposer la pâte dans une boite rectangulaire (taille idéale: 15 cm sur 10 cm). Laisser refroidir sans couvrir puis placer au froid toute une nuit (ou 12 heures).

 

Découper la pâte en carrés, à l'aide d'un couteau bien aiguisé ou de ciseaux. Bien enrober les morceaux obtenus de fécule, puis saupoudrer de sucre glace (facultatif)

 

ATTENTION: il est important de bien attendre que la pâte "sèche" pendant une nuit, et d'enrober les morceaux de fécule AVANT de mettre le sucre glace: la pâte de riz reste gorgée d'eau et ferait dissoudre le sucre.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :